Les piscines hors-sol : un choix pratique et économique

Les piscines hors sol sont plus faciles à installer et plus économiques que les piscines creusées, elle rencontre un grand succès chez les particuliers. En tenant compte des différents types de piscines hors sol du marché, vous trouverez sûrement celle qui répond le mieux à vos envies et à vos besoins.

Les différents types de piscine hors sol

La piscine hors sol gonflable : ce type est à la fois la plus basique et la plus pratique des piscines hors sol. Elle peut être déplacée très facilement, ce qui permet de l’installer aux beaux jours et de la ranger en hiver. Vous ne faites que le gonfler, le remplir d’eau et la piscine gonflable hors sol est prête en quelques minutes.

La piscine hors sol autoportante : ce modèle peut être semblable à une piscine gonflable, mais sa technologie d’installation est différente. Elle est plus dure qu’une piscine gonflable, mais la condition est qu’elle doit être installée sur une surface bien préparée et plane.

La piscine hors sol rigide : celle-ci est composée de panneaux modulables, une fois assemblés, elle forme la structure de la piscine. Elle est donc très robuste. Tellement, il est même possible de l’enterrer. La tendance actuelle est aux piscines hors sol rigide en bois. Très esthétique, ce modèle convient très bien aux jardins. Son élégance peut également être mise en évidence par de belles plages, margelles ou terrasses aussi en bois.

Comment choisir la bonne piscine hors sol ?

C’est l’utilisation dont vous allez faire de votre piscine hors sol qui doit déterminer votre choix. En fonction de l’âge de l’enfant et du nombre de personnes qui l’utilisent, il faudra s’orienter vers une profondeur, une taille, une forme et un type de structure différents. La régularité et la période de l’utilisation d’une piscine hors sol doivent également être pris en compte. Le type de piscine varie selon que vous souhaitez l’utiliser toute l’année ou seulement en été.

Les avantages de la piscine hors sol

Le premier avantage d’une piscine hors sol est sa facilité d’installation. Dès les premières chaleurs, vous pouvez rapidement profiter d’une baignade refroidie sans avoir besoin de travaux de terrassement à grande échelle. Ensuite, étant donné la variété de formes et de tailles disponibles, elles sont très faciles à installer même dans un petit jardin. Aussi, contrairement aux piscines souterraines, les piscines hors sol ne requièrent pas de permis de construire.

Par contre, si la surface de la piscine est supérieure à 10 mètres carrés et que la durée d’installation est supérieure à trois mois, elle doit être déclarée au préalable à la mairie. La seule règle à suivre est qu’il doit y avoir une distance de trois mètres entre la piscine et le terrain du voisin.

Piscine économe : les astuces d’une baignade basse consommation
Traitement de l’eau de votre piscine : priorité absolue, confort garanti